"Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous" Gandhi


L'hypnose est une pratique très ancienne qui a, selon les époques et les cultures, revêtue plusieurs noms et plusieurs formes.

 

Elle prend toute son ampleur aux XVIIIème et XIXème siècles en prouvant son efficacité dans le milieu hospitalier (opération sous hypnose en 1841 par J. Braid, accouchement sous hypnose par A.A Liébault, travail sur l'hystérie par J.M Charcot...).

 

Au XXème siècle, Milton Erickson, psychiatre et psychologue américain, joue un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et l'hypnose thérapeutique. Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre. Il est également l'initiateur de ce que l'on appelle aujourd'hui, l'auto-hypnose.

 

Fin des années 90, Pierre Rainville, spécialiste en neuropsychologie de la douleur, montre, grâce au Pet-Scan que l'hypnose active des zones spécifiques qui se trouvent majoritairement dans l'hémisphère gauche et qui sont différentes de celles du sommeil ou de l'éveil. La personne sous hypnose reconstruit des images mentales et vit une expérience intérieure riche en images, en pensées et en émotions.

 

Aujourd'hui l'hypnose a retrouvé ses lettres de noblesse car son utilisation et son efficacité dans le milieu médical ne cessent de progresser, et ses résultats sur le stress, les troubles du sommeil, l'arrêt du tabac, les phobies ...se multiplient auprès des personnes cherchant des méthodes complémentaires à la médication.